001A la mort de Joseph Staline, dont le règne a plongé l'URSS dans un abîme de terreur, Volodia Slepak et son épouse Macha, enfants bien nés et bien arrivés de la société soviétique, prennent conscience du sombre avenir qui se profile dans leur pays pour le judaïsme.

Volodia a pour père Salomon Slepak, un bolchevik de la première heure, miraculeusement échapé aux hécatombes staliniennes qui ont emporté tous les artisans de la Révolution. Une tête brûlée qui a depuis longtemps abdiqué toute lucidité et toute clairvoyance au nom de l'infaillibilité du Parti.

De manifestions en jugements, d'incarcérations en exils, Volodia et Macha Slepak seront pendant 18 ans le fer de lance de la dissidence juive soviétique. Leur appartement de la rue Gorki à Moscou devient le sanctuaire du mouvent des refuzniks et de leurs légendaires figures, Anatoly Chtcharanski, Ida Nudel, Iosif Begun et d'autres encore.

Les terribles soubresauts du déclin tzariste et la descente aux enfers d'une Union Soviétique broyée par la mégalomanie sanguinaire de Staline forment la toile de fond d'une extraordinaire saga où se trament la chronique déchirante du mouvent des refuzniks et l'histoire violente et vrai de Volodia, Macha et leurs enfants.

Comment des hommes d'un rang social élevé peuvent-ils accepter de voir leur vie basculer dans la précarité, la terreur quotidienne, la captivité pour affirmer une identité qu'ils savent incompatible avec l'univers dont ils sont prisonniers ? C'est l'une des énigmes que posent se livre.